La diversification mixte – Mixer diversification classique et DME

Pour celleux qui me suivent un peu sur les réseaux sociaux, je suis modératrice sur différents groupes Facebook. Allaiter en maternant, mais aussi Diversification, méthode classique accélérée et DME.
De plus en plus, nous y recevons des questions concernant la diversification mixte. De parents qui s’interrogent sur comment mixer diversification classique et DME.

Qu’est-ce que la diversification classique ?

On voit de plus en plus le terme de diversification classique, ou passive émerger, en opposition à la DME.
Mais en quoi cela consiste ? A diversifier le bébé avec des textures lisses au début, avant de progressivement arriver aux morceaux.
En général il y a plusieurs étapes non indicatives :
– De 6 à 8 mois : préparation lisse : par exemple compote, soupe ou encore purée,
– De 9 à 12 mois : préparation « grossière » : purée moulinée plutôt que mixée etc, l’enfant commence à tenir sa cuillère et à la porter à la bouche seul.e,
– A partir de 12 mois : petits morceaux : l’enfant peut désormais manger des petits morceaux également, et de fait manger de tout.

Qu’est-ce que la DME ?

Je détaille ce qu’est la DME dans cet article, mais en bref DME signifie Diversification Menée par l’Enfant, de l’anglais BLW, Baby Led Weaning.

Plus qu’une méthode de diversification alimentaire, c’est une philosophie.
Le bébé n’est pas nourri par le parent, mais se nourrit seul.
Il commence à manger des morceaux directement, sans passer par les purées ou compotes, à la différence de la diversification classique.
Le parent laisse son enfant découvrir et expérimenter. Avec quelques règles sécuritaires. Notamment le fait de proposer des morceaux suffisamment mous pour être mâchés/suçotés, mais suffisamment fermes pour se tenir en main. Et de la taille du poing de l’enfant dans un premier temps, avant une évolution vers plus petit.

Y a-t-il réellement un avantage à faire de la diversification mixte ?

Du coup, on l’a vu plus haut, la DME repose essentiellement sur le principe que l’enfant mange des morceaux, seul.e.
Proposer des purées à l’enfant, en lui tendant la cuillère, même si on lui propose des morceaux en parallèle, n’est donc pas de la DME.
Quand on diversifie en DME, on peut assez rapidement proposer à l’enfant des textures écrasées sur des transporteurs. Par exemple des cracottes type Pain des fleurs. Mais aussi des cuillères pré-remplies, que l’enfant porte seul.e à sa bouche.

Je lis souvent comme argument pour banaliser le fait de mixer les méthodes, qu’il faut faire confiance à l’enfant. Qu’ile est capable de différencier les deux méthodes. A dire vrai, les personnes tenant ces discours sont souvent des personnes qui minimisent également le risque de confusion dans le cadre de l’allaitement et qui expliquent que l’enfant est capable de différencier sein et biberon et de passer de l’un à l’autre. Ou encore qui minimisent également les risques de diversifier avant 6 mois.
Personnellement ça me questionne.

D’autant que quand on lit un peu sur la finger food, beaucoup recommandée au Canada, il est proposé des morceaux de petite taille aux enfants en parallèle des purées. Rien à voir avec les morceaux proposés en DME. Cela peut être confusant pour le parent de lui dire que c’est ok sans réserve.
Un très bon article sur ce thème de Jessica Pinard, autrice du blog Bébé mange seul.

De même, Je lis aussi beaucoup de parents, qui souhaitent passer à la DME après avoir commencé en diversification classique pendant plusieurs semaines/mois. Proposer des morceaux après avoir diversifié son bébé n’est pas de la DME non plus.

La question que je me pose c’est , plutôt qu’inciter les gens à mélanger, ne peut-on pas prendre du recul sur cette demande ?

Je peux concevoir que des parents soient intéressé.e.s et pour x raison ne puissent assurer cette méthode à 100%. Par exemple lorsque l’enfant est gardé.e en milieu individuel ou collectif, et que la ou les personne.s qui vont le.la garder sont réfractaires.
J’ai personnellement hésité. L’assistante maternelle qui gardait mon fils ne connaissant pas la DME, et étant inquiète. J’ai du justifier mes choix et renseigner la directrice de la crèche familiale à ce sujet.  Finalement nous avons fait le compromis que je diversifie mon fils quelques semaines à la maison pendant qu’elle continuait à lui proposer mon lait tiré, puis une fois qu’il a bien géré elle a commencé à lui proposer également chez elle.
De plus en plus de professionnel.le.s connaissent cette pratique voire s’y forment.

 

Finalement, il y a un peu une starification de la DME. Ca fait souvent partie d’une sacro sainte liste du maternage à cocher.
Y a-t-il quelque chose de mal à diversifier de manière classique ? Absolument pas.
Donc si j’ai un conseil à donner à ce sujet, c’est relativisez. Et écoutez vous. Si même après vous être documenté.e sur une méthode, celle-ci vous laisse des réserves, c’est ok d’en choisir une autre.

 

Pour aller plus loin :

Comment diversifier bébé ? Diversification classique,
Comment diversifier bébé ? DME ou Diversification menée par l’enfant,
A quel âge commencer la diversification ? 

Cet article a 4 commentaires

Laisser un commentaire