Le 119, qu’est-ce c’est ?

Vous avez peut-être déjà croisé cette affiche ?

affiche 119

Elle est généralement disposée dans tout lieu fréquenté par des enfants : école, centre de loisirs, cabinet médical… C’est un affichage obligatoire.

Mais finalement, ce numéro sert à quoi ?

C’est un numéro d’écoute, où l’on peut joindre 7 jours sur 7, 24h sur 24 un.e écoutant.e, professionnel.le de l’enfance, soumis.e au secret professionnel.

L’appel est gratuit, et n’apparaît pas sur les factures de téléphone.
Et on peut le passer de n’importe quel téléphone, en France (métropole et DOM TOM).

Les enfants ressentant un besoin d’aide peuvent appeler. Leurs appels sont traités de manière prioritaire.
Mais aussi les adultes. Que ce soit dans un cadre privé ou dans un cadre professionnel.le.
Afin d’évoquer une situation difficile à vivre en tant que parent, une préoccupation vis à vis d’un.e enfant que l’on connaît ou encadre…
Dans certains cas ces appels peuvent entraîner certaines mesures, comme une enquête sociale et la mise en place d’une aide éducative par exemple, mais ce n’est pas systématique et ne doit pas empêcher d’appeler. Un appel ne vise pas à dénoncer mais à aider un.e enfant qui en a besoin.

Les dangers évoqués peuvent être multiples. Quelques chiffres : violences psychologiques (29,1%),  négligences lourdes (22,7%), violences physiques (20%), violences au sein du couple (9,5%), conditions d’éducation compromises (9,5%), comportements du mineur se mettant en danger (5,5 %), violences sexuelles (3,6 %).

Au total plus de 269 000 appels ont été passés en 2018, dont 16% par des mineur.e.s. Sur les 49 793 enfants distincts concernés par les appels traités, 29 295 ont fait l’objet d’une information préoccupante.

Vous pouvez trouver ici une petite vidéo de présentation de ce service :

Et des informations complémentaires au besoin sur leur site.

Laisser un commentaire