Bébé refuse le lait tiré – Recette de flan au lait maternel

Il arrive qu’on doive faire garder bébé.
Que ce soit ponctuellement ou plus régulièrement, par exemple à la reprise du travail.
J’ai déjà abordé le sujet en long en large et en travers dans plusieurs articles :
reprendre le travail en continuant à allaiter, tirer son lait ou encore allaitement et mode de garde.
Aujourd’hui je vais revenir sur un sujet peu abordé je trouve, mais qui arrive quand même relativement souvent : quand le bébé refuse le lait tiré par sa mère.

En effet, c’est souvent une grande appréhension pour les mères voire parents, avant de faire garder le bébé pour la première fois.
Particulièrement quand il n’est pas diversifié, et donc allaité exclusivement.
Explorons quelques pistes.

Les lipases

Je ne vais pas me lancer dans de grandes explications parce que c’est très bien fait ici, mais en bref, le lait a un aspect mousseux, sent et goûte mauvais.
Selon les femmes ça peut se produire après que le lait ait été conservé quelques jours au frigo, ou après congélation.
L’odeur et/ou le goût peuvent rebuter bébé, et l’inciter à refuser le lait.
Cela ne le rend par contre pas inconsommable, des bébés s’en accommodent très bien.
Si votre lait lipase et que vous pensez que c’est l’une des raisons qui pousse votre bébé à refuser votre lait, il vous faudra le chauffer avant conservation.
Pour cela vous pouvez placer votre lait dans un bain-marie et surveiller la température avec un thermomètre de cuisine comme celui-ci. Une fois que le lait a atteint 60 degrés, stopper la chauffe, laissez refroidir un peu votre lait puis placez le au frais ou au congélateur selon le moment où il sera amené à être consommé.

Le contenant

L’une de raisons qui fait qu’un bébé refuse le lait peut aussi être le contenant.
Je vous parle déjà brièvement des raisons d’éviter le biberon ici, Maman Lune le fait également de manière plus détaillée ici ou .
Il existe un tas d’alternatives au biberon (panneau de Maman Lune).
alternatives biberon allaitementSi votre bébé en refuse une, n’hésitez pas à faire essayer autre chose à la personne qui le garde.
Pour les premiers mois par exemple la softcup, le biberon cuillère, le dal au doigt…
Plus tard la tasse à bec, la tasse 360…
N’hésitez pas également à demander à la personne qui donne votre lait en votre absence de prendre le temps d’expliquer à bébé et verbaliser. Ce que c’est, ce que ça contient (en lui mettant quelques gouttes de lait sur la lèvre par exemple), comment ça fonctionne…
Egalement de proposer aux signes d’éveil pour éviter une grande faim.

Lorsqu’un bébé a un ou des freins gênants, il peut avoir du mal à déglutir, cela peut également entraîner des difficultés à boire avec un contenant.
Si c’est le cas, consulter un.e chiropracteur.trice, un.e orthophoniste et/ou un.e ORL peut être utile.

S’il refuse toujours

S’il refuse toujours, il est possible qu’il attende simplement de retrouver sa mère, et son lait à la source.
Vous pouvez alors vous poser plusieurs questions :
– est-il allaité exclusivement ou diversifié ?,
– sur quelle amplitude est-il gardé ?

Si votre bébé a par exemple 10 mois, est diversifié, est gardé de 8h à 16h, il n’y a pas de souci à ce qu’il ne boive pas de lait en votre absence, tant que les tétées restent à la demande en votre présence (jour comme nuit), et qu’il continue à suivre sa courbe de poids, et mouiller suffisamment de couches.

Par contre, s’il a 2 mois, et/ou est gardé sur une grande amplitude ça peut être plus problématique.
Vous pouvez aller voir s’il vous est possible d’aller l’allaiter sur place si vous ne travaillez pas trop loin du mode de garde (cela est possible sur l’heure d’allaitement au lieu de tirer et/ou votre pause déjeuner selon le temps dont vous disposez).

Si votre bébé a plus de 6 mois vous pouvez également envisager de lui faire des flans de votre lait.

Une petite recette pour 3 flans environ :
– 320ml de lait maternel,
– 1,5g d’agar agar.

Diluez l’agar-agar dans une cinquantaine de ml de lait avant de faire chauffer le mélange jusqu’à 60 degrés sans cesser de mélanger.
Une fois la température atteinte ajoutez le reste du lait et mélangez.
Puis versez dans les ramequins et laissez refroidir avant de mettre au frigo.

Le lait ayant été chauffé il est  préférable de consommer les flans dans les 48H.
La congélation est possible mais le flan rend pas mal d’eau à la décongélation pouvant rendre le flan moins ferme.

flan lait maternelflan lait maternel

 

 

 

 

 

 

 

Et vous ?  Votre bébé a déjà refusé votre lait en votre absence ?
Comment avez vous fait ?

 

 

2 Replies to “Bébé refuse le lait tiré – Recette de flan au lait maternel

  1. Il a été remarqué dernièrement par plusieurs Lact’aidantes que des enfants faisaient des confusions en utilisant la tasse 360.
    Juste pour information

    1. Bonjour, merci pour l’info
      j’en ai entendu parler
      le risque zéro n’existe qu’au sein
      la tasse à bec, avec un bec dur et une valve anti fuites, diminue malgré tout les risques par rapport au biberon et offre une alternative
      le boire doit toujours durer au minimum quinze minutes comme avec tout autre contenant

Laisser un commentaire