Vocabulaire de l’allaitement

Quand on fréquente les groupes Facebook orientés maternage, allaitement… ou même plus généraux autour de la maternité on peut vite s’y perdre avec les nombreux sigles qu’on peut croiser.
J’avais en tête de faire un lexique pour que les parents présents dans ces groupes puissent s’y retrouver un peu, mais Claire, qui blogue sous le nom de Mam’termante m’a doublée ^^
Je vous partage son article « Les sigles du maternage » ici.

Aujourd’hui je vous en propose un plus ciblé, sur l’allaitement.
En effet, je vous ai déjà parlé du fait que j’étais co-administratrice sur un groupe d’allaitement (Allaiter en maternant).
Sur celui-ci, je me rend souvent compte que tout le monde n’a pas la même définition des mêmes termes, et ça entraine parfois des quiproquo.

Pour commencer, la base:

L’allaitement exclusif : L’allaitement exclusif signifie que l’on ne donne à l’enfant que du lait maternel et aucune autre boisson ou aliment, pas même de l’eau. En revanche, on peut lui administrer des gouttes ou des sirops (vitamines, minéraux ou médicaments).
Lorsque le lait est exprimé par la mère, ou que c’est le lait maternel d’une autre personne ça reste un allaitement exclusif.

L’allaitement partiel : Une alimentation où l’enfant n’est pas nourri que de lait maternel. Que ce soit en alternant avec des PCN, mais aussi des aliments.

Le tire-allaitement : Exclusif ou pas (dans ce cas on parle de TAE). Un mode d’alimentation où l’enfant est nourri avec le lait maternel exprimé et donné au biberon. J’en parle dans cet article.

vocabulaire de l'allaitement

Le LM : Le Lait Maternel.

Les PCN : Préparations Commerciales pour Nourrissons. Ce sont des substituts du lait maternel, préparés industriellement.
On les appelle aussi communément LA ou Laits Artificiels. Les appellations de « lait maternisé » ou « lait humanisé » sont elles proscrites pour les industriels, notamment par le Code international de commercialisation des substituts, depuis 1994.

Ensuite quand on allaite, on peut être amené.e à entendre quelques autres sigles/termes :

ABBA : On conseille généralement d’allaiter en suivant la méthode ABBA. Lors d’une tétée donner le sein A puis B, et à la tétée suivante, de commencer par le B puis le A. Cela permet de stimuler les deux seins.

REF : Réflexe d’Ejection Fort. Le réflexe d’éjection est le phénomène où le lait jaillit du sein. Il peut arriver que ce réflexe soit trop fort,et que le lait coule alors trop vite/trop fort. Quelques détails ici, avec des pistes pour le gérer.

DAL : Dispositif d’Aide à la Lactation. Il sert à donner le lait de la mère ou un substitut à l’enfant.
Il peut en effet parfois être nécessaire de le complémenter (bébé prématuré par exemple).
Il peut également être utilisé dans des cas de relactation ou d’adoption.
Il peut être donné au sein, pour (ré)habituer bébé au sein, stimuler la lactation :

vocabulaire de l'allaitement

Mais aussi au doigt, par exemple pour éviter le risque de confusion sein/tétine :

vocabulaire de l'allaitementOn peut en acheter en pharmacie ou sur internet, mais aussi en fabriquer un soi-même.

MAMA : Une méthode de contraception, fiable à 98%, qui on doit le dire nécessite tout de même de respecter quelques critères stricts. Tout d’abord ce n’est valable que jusqu’aux 6 mois de l’enfant. Il faut que l’allaitement soit exclusif, à la demande jour comme nuit, et ne pas avoir eu de retour de couches. Vous pourrez trouver des informations supplémentaires sur la contraception ici.

PLV : Protéines de Lait de Vache. Dans certains cas, un enfant peut être allergique à ces protéines. Passant par le lait maternel, la mère doit alors faire un régime d’éviction (ne plus en manger).

RGO : Reflux Gastro Oesophagien. Comme pour l’allergie aux PLV, les bébés allaités ne sont pas les seuls concernés,mais ils peuvent l’être.
Le RGO peut être à piste allergique, et dans ce cas là une éviction des PLV peut aider; mais aussi mécanique. Un traitement médicamenteux peut être nécessaire. Si vous pensez être concerné.e parlez en au médecin qui suit votre enfant. Dans tous les cas l’allaitement peut se poursuivre. Quelques infos supplémentaires ici.

IBCLC : Si les termes de consultant.e.s ou conseillèr.e.s en allaitement ne sont pas protégés, l’appellation IBCLC ou International Board of Certified Lactation Consultant l’est.
Les consultant.e.s en lactation IBCLC sont formé.e.s et certifié.e.s en allaitement et en lactation humaine.
Cette certification est validée à nouveau tous les 5 à 10 ans, garantissant que le.a consultant.e soit au courant des dernières avancées.
Ce sont les interlocuteurs privilégiés dans le domaine de l’allaitement.
En cas de souci ou de questionnement n’hésitez pas à faire appel à eux ou elles.
Vous pouvez en trouver la liste auprès de différentes associations. Pour la France ici, la Belgique ici, le Québec par exemple.

 

Vous connaissiez ces termes ?
Y en a d’autres auxquels vous pensez ?

3 Replies to “Vocabulaire de l’allaitement

    1. ah ah pas mal
      c’est vrai qu’au début ça peut sembler chinois,surtout quand y en a plusieurs dans la même phrase

Laisser un commentaire