Allaiter un bébé/bambin qui a des dents – Dents et allaitement

Le sujet revient souvent quand on allaite.

A quel âge arrivent les premières dents ? Quand elles arriveront comment gérer ?
Sevrer ? Continuer ? Mais alors comment gérer la douleur ?
Passé un certain âge, allaiter cause des caries ?

Je vais essayer de regrouper dans cet article quelques pistes.

Quand arrive la première dent ?

Pour commencer, les premières dents arrivent en moyenne à partir de 6 mois.
Un petit visuel pour vous aider :

Allaiter un bébé/bambin qui a des dents - Dents et allaitementEn gardant en tête que ce sont des moyennes.
Un bébé peut avoir la première dent qui perce plus tôt, comme plus tard.
Et même si la première dent ne perce qu’aux environs de 6 mois, la poussée peut se faire pendant plusieurs jours (voire semaines) avant.

Comment se manifeste une poussée dentaire ?

Quelques signes peuvent laisser penser que les dents de bébé travaillent.
Ils ne sont pas forcément cumulables, et certains peuvent se manifester sur un bébé et pas un autre et inversement.
– Une irritabilité. Bébé est agité, grognon, pleure facilement. Même la tétée ou des câlins ne semblent pas l’apaiser, y compris pendant les siestes et la nuit,
– Une hyper salivation : Bébé porte beaucoup les mains à la bouche, mord ses poings, et bavouille à longueur de temps (et de bavoirs),
– Une envie de tout mordiller : Au delà de son poing, bébé mordille les objets qu’il attrape et pince le sein pendant une tétée,
– Un changement de fréquence des tétées : Il peut téter moins, ou plus. Soit parce que la succion le gêne, soit parce que la tétée le réconforte plus. Mais en tout les cas il change de rythme.
– Les joues rouges : Souvent du côté de la poussée,
– De la fièvre (modérée, si votre enfant a plus de 38 consultez),
– Des selles plus liquides qu’à l’habitude et/ou un érythème fessier,
– Un changement d’aspect des gencives : gonflées et sensibles, ou colorées au niveau de la poussée (rouge voire bleue).

Doit-on sevrer lorsque la première dent pousse ?

Bon, si vous me lisez un peu sur le blog, ou sur Facebook, vous devez savoir que j’allaite moi-même.
Mon fils a depuis peu 3 ans, et est toujours allaité donc la réponse est bien évidemment non.
Le fait que bébé ait les dents qui poussent ne signifient absolument pas qu’il faille sevrer.
Certains bébés ont des dents bien plus tôt que la moyenne, parfois même dès la naissance (oui oui ça existe).
Il est recommandé d’allaiter six mois exclusivement et au moins deux ans de manière générale.

Mais alors, comment cela se passe ?

Comme dit plus haut, la succion peut être gênante et bébé peut se mettre à pincer voire à mordre.
Cela n’arrive pas toujours, et est je vous rassure une courte période quand c’est le cas, qui n’a rien d’insurmontable.
Forcément quand on n’a pas connu ça, s’imaginer se faire mordre le téton peut sembler très très douloureux. Je ne vous mentirai pas en disant que c’est agréable, parce que ce n’est pas le cas. Oui ça fait mal, mais pour ma part pas autant que j’aurais pu l’imaginer.
Et ça ne m’est personnellement arrivé que deux fois.

Comment gérer ?

Plusieurs choses peuvent être faites :
Tout d’abord, évitez de crier. Cela pourrait effrayer bébé et il pourrait rechigner à prendre le sein par la suite.
Il vaut mieux expliquer, encore et encore. Beaucoup minimisent le fait de parler à un bébé sous prétexte qu’il ne comprendrait pas, mais n’hésitez pas à expliquer à bébé qu’il vous fait mal en pinçant ou en mordant le sein.
Vous pouvez lui retirer doucement le sein en glissant votre petit doigt dans la commissure de sa lèvre, puis lui proposer à nouveau le sein en lui expliquant et en le positionnant correctement.
Si vraiment il persiste, vous pouvez le retirer à nouveau et lui proposer un anneau de dentition à mordiller. Vous pouvez placer l’anneau au frais avant, ça soulage d’autant plus.

Ensuite, on l’a évoqué plus haut une poussée dentaire peut être particulièrement douloureuse, alors n’hésitez pas à soulager bébé.
Pour ce faire, évitez les gels anesthésiants type Dolodent, qui si bébé l’avale peut créer un risque de fausse route.
Il existe pas mal de remèdes naturels.
Par exemple :
– L’homéopathie : Chamomilla 7Ch (4 granules matin et soir) ou Camilia (deux à trois dosettes par jour),
– la racine de guimauve à mâchouiller (lors de la première poussée, une fois qu’une dent est sortie c’est à éviter à cause des risques d’ingestion),
– les glaçons de votre lait, à lui faire suçoter par exemple avant une tétée si celles-ci sont devenues gênantes et/ou douloureuses pour lui. Pensez à passer le glaçon sous un filet d’eau pour éviter le givre avant de le faire suçoter à bébé et bien le maintenir en main pour qu’il ne le mette pas en totalité dans sa bouche (mais ça fond très vite),
– et si vraiment ce n’est pas suffisant des anti douleurs tels que le Doliprane (si pas de contre indication bien évidemment).
Je ne peux pas parler poussée dentaire sans parler du collier d’ambre que je voie régulièrement  recommandé dans les groupes.
Son efficacité n’est pas prouvée et son utilisation peut être dangereuse.
Alors si vous tenez vraiment à essayer, attention à bien choisir votre collier. Veillez à ce qu’il y ait des noeuds entre chaque perle pour que si le collier se casse bébé ne puisse pas ramasser les perles et les mettre en bouche et enlevez les pendant les temps de sommeil (des cas d’étranglement ont été recensés).

En somme, la première dent n’a rassurez vous rien d’insurmontable et il est bien sur possible d’allaiter bébé une fois ses dents arrivées.
D’ailleurs pour reparler de la responsabilité de l’allaitement dans les caries dentaires, le lait maternel n’est absolument pas cariogène. Si un dentiste vous le prétend en vous sommant d’arrêter les tétées de nuit ou tout court fuyez et allez plutôt voir un pro formé un minimum en allaitement.
D’après l’Association dentaire canadienne : « l’idée que l’allaitement puisse causer la carie de la petite enfance, que ce soit à cause des propriétés du lait maternel ou des pratiques d’allaitement, n’est étayée par aucune donnée scientifique actuelle. » (source).

Et vous les mamans allaitantes ? Vous appréhendez ou appréhendiez ?
Comment ça s’est passé pour celles qui sont passées par là ?

 

 

Laisser un commentaire