Faire son ménage de manière saine, écologique et économique

routine ménage écologique

routine ménage écologique

L’eau de javel, certes, désinfecte très bien mais une étude européenne révèle qu’elle présente des risques pour la santé des enfants.
Un enfant en contact avec de la javel régulièrement présente un risque de souffrir de la grippe accru de 20%.
35% de chances de plus de souffrir d’une amygdalite (angine tonsillaire).
En cause, les composants du produit qui peuvent irriter les parois des voies respiratoires et favoriser une infection de la flore locale.

En plus de ce constat, 25% des intoxications liées à l’ingestion de produits ménagers touchent des enfants de un à cinq ans selon l’INPES.

accident domestique enfant ménage écologique

Cela fait quelques temps déjà que je change mes habitudes ménagères.
En effet, il existe beaucoup d’alternatives aux produits chimiques, et je vais partager aujourd’hui celles que j’utilise pour ma part.
Qui présentent aussi d’autres bienfaits, comme la préservation de l’environnement par le choix des produits mais aussi la réduction des déchets, et des économies non négligeables.

Pour les sols, mais aussi le canapé, le matelas ou encore les joints :

J’utilise un Karcher.
Le nettoyage à la vapeur a des vertus stérilisantes et anti bactériennes. Aucun produit détergent nécessaire, la vapeur se suffit à elle-même. L’appareil détache et dissout la saleté, en retenant les particules.
Que du bonus, et aucun souci d’émanation de produit, ou de rinçage à faire avant de laisser bébé au sol.

Pour les toilettes, la baignoire, l’évier ou encore le four:

Je détartre régulièrement en saupoudrant de bicarbonate de soude et en aspergeant de vinaigre blanc.
Le mélange réagit chimiquement, et une mousse et un gaz se forment.
Rien de dangereux pour la santé, et ce mélange a une propriété décapante impressionnante.
Rien de mieux pour nettoyer sans frotter les surfaces les plus difficiles habituellement.

Pour les autres surfaces (plan de travail dans la cuisine, frigo…) :

Le mélange cité au-dessus sert bien pour détartrer en étant utilisant ponctuellement et dans l’immédiat, mais rien ne sert d’en abuser.
Sur le long terme le mélange entraine même l’annulation des propriétés des deux produits.
De manière plus générale, pour les autres surfaces, je me suis fait un mélange eau et vinaigre dans une bouteille.
Pour parfumer naturellement le vinaigre, je fais macérer pendant deux à trois semaines dedans des écorces d’agrumes quand j’en consomme et ainsi réduire les déchets.
Je coupe ensuite le mélange en mettant dans la bouteille autant d’eau que de vinaigre.
Ca nettoie bien, et laisse une odeur agréable et naturelle.

Pour les vitres :

A une époque des petits boulots, je faisais pas mal de ménage chez les particuliers, et c’est chez l’une qui privilégiait le naturel, que j’ai commencé à nettoyer les vitres simplement avec un mélange d’eau et de vinaigre et une éponge.
Pas de traces en séchant, et pas de produit.
Après, pour ceux qui ont un nettoyant vapeur, il existe les raclettes faits pour.

Pour le linge :

J’ai vu passé sur internet des recette de lessive maison.
Testé et approuvé ici.
Il n’y a besoin de quasiment rien, le coût est minime, et le linge est niquel.
Deux petits inconvénients cela dit, mais rien de bien méchant.
Certains disent que ça peut encrasser les machines. Pour ma part, je vide un peu plus souvent le filtre mais rien de bien méchant.
Et ça ne laisse pas d’odeur. Quand on est habitué, au départ ça peut faire bizarre, mais on s’y habitue très vite.
J’utilise cette recette au savon de Marseille (sans les huiles essentielles).
Mais il en existe des tas d’autres, au savon noir, au lierre ou encore à la cendre.
Pour l’adoucissant, je remplace simplement par un peu de vinaigre blanc directement dans le bac.

Pour la vaisselle :

Idem que pour la lessive, j’ai été assez surprise d’apprendre qu’on pouvait fabriquer son produit vaisselle au savon de Marseille.
Dans le but de minimiser un peu les achats de produits et de faire à l’essentiel j’ai donc testé cette recette, qui donne un produit niquel.
Pareil que pour la lessive il faut par contre se défaire de certaines habitudes.
Le produit ne mousse pas mais nettoie parfaitement.
Il n’est pas liquide (en tout cas pas avec le savon de Marseille), mais du coup quand j’en fais j’obtiens trois pots type pots à confiture.
Je mets à côté sur l’évier une cuillère à café pour doser facilement.
Le produit me dure des mois.
Des recettes existent aussi pour faire des pastilles pour le lave-vaisselle maison pour ceux qui en auraient un.

Voilà pour mes petites routines.

Pour ceux que ça intéresse, vous pouvez aller plus loin et en découvrir d’autres sur Gestion budgétaire, entraide et minimalisme, groupe Facebook qui dans d’autres domaines prône les comportements écologiques, économiques et éthiques.
Les fichiers fourmillent de ressources, et les membres partagent régulièrement leurs astuces.
C’est sur ce groupe que j’ai appris beaucoup de ce que je vous partage aujourd’hui.

Et vous ? Avez-vous déjà remis en cause vos habitudes ménagères ?
Avez-vous des astuces à partager ? 

 

3 pensées sur “Faire son ménage de manière saine, écologique et économique”

  1. ah ton groupe m’interesse bien j’y vais.
    J’utilise aussi le vinaigre + bicarbonate ou vinaigre + eau pour le ménage
    J’utilise encore le liquide vaisselle et la lessive (enfin pour le moment plus de machine a laver lol) mais dans le temps je compte arrété aussi

    très bon article en tout les cas

Laisser un commentaire