Playlist bébé #1

musique bébé

Avant d’avoir bébé je connaissais tout un tas de comptines et chansons pour enfant, travail oblige. Mes années avec les maternelles y sont pour quelque chose.

Mais en me penchant à nouveau dessus bébé grandissant, en voulant lui chanter de nouvelles chansons, je me suis rendue compte que je connaissais souvent les débuts mais pas la fin.
En les cherchant sur Youtube pour les apprendre dans leur totalité, j’ai vite déchanté au vu des paroles de certaines.

Exemple avec la chanson « Il était un petit navire » :

Il était un petit navire {x2}
Qui n’avait ja-ja-jamais navigué {x2}
Ohé ! Ohé !

Ohé ! Ohé ! Matelot, Matelot navigue sur les flots
Ohé ! Ohé ! Matelot, Matelot navigue sur les flots

Il partit pour un long voyage {x2}
Sur la mer Mé-Mé-Méditerranée {x2}
Ohé ! Ohé !

Au bout de cinq à six semaines,
Les vivres vin-vin-vinrent à manquer / Ohé ! Ohé !

On tira à la courte paille,
Pour savoir qui-qui-qui serait mangé, / Ohé ! Ohé !

Le sort tomba sur le plus jeune,
Qui n’avait ja-ja-jamais navigué / Ohé ! Ohé !

On cherche alors à quelle sauce,
Le pauvre enfant-fant-fant sera mangé, / Ohé ! Ohé !

L’un voulait qu’on le mit à frire,
L’autre voulait-lait-lait le fricasser, / Ohé ! Ohé !

Pendant qu’ainsi l’on délibère,
Il monte en haut-haut-haut du grand hunier, / Ohé ! Ohé !

Il fait au ciel une prière
Interrogeant-geant-geant l’immensité, / Ohé ! Ohé !

Mais regardant la mer entière,
Il vit des flots-flots-flots de tous côtés, /Ohé ! Ohé !

Oh ! Sainte Vierge ma patronne,
Cria le pau-pau-pauvre infortuné, / Ohé ! Ohé !
Si j’ai péché, vite pardonne,
Empêche-les-les de-de me manger, / Ohé ! Ohé !

Au même instant un grand miracle,
Pour l’enfant fut-fut-fut réalisé, / Ohé ! Ohé !

Des p’tits poissons dans le navire,
Sautèrent par-par-par et par milliers, / Ohé ! Ohé !

On les prit, on les mit à frire,
Le jeune mou-mou-mousse fut sauvé, / Ohé ! Ohé !

Si cette histoire vous amuse,
Nous allons la-la-la recommencer, / Ohé ! Ohé !

Hum, hum… Vous comprendrez sûrement que je n’ai pas eu envie de lui chanter une chanson parlant de cannibalisme…

Et quand on regarde de plus près, il y en a énormément qui à la base n’étaient pas des chansons pour enfants et le sont devenus au fil des siècles, et ont une morale plus que douteuse.

En voici un autre exemple avec « Vive la rose, mon ami me délaisse » qui initialement était une chanson d’amour et où la narratrice se réjouit de la mort possible de la nouvelle conquête de son amour…; qu’on trouve pourtant dans les playlists de comptines sur Youtube.

Mon ami me délaisse
Ô gué, vive la rose

Je ne sais pas pourquoi
Vive la rose et le lilas

Il va-t-en voir une autre
Ô gué, vive la rose

Qui est plus riche que moi
Vive la rose et le lilas

On dit qu’elle est plus belle
Ô gué, vive la rose

Je n’en disconviens pas
Vive la rose et le lilas

On dit qu’elle est malade
Ô gué, vive la rose

Peut-être qu’elle en mourra
Vive la rose et le lilas

Mais si elle meurt dimanche
Ô gué, vive la rose

Lundi on l’enterrera
Vive la rose et le lilas

Mardi, reviendra me voir
Ô gué, vive la rose

Mais je n’en voudrai pas
Vive la rose et le lilas

Allez une dernière pour la route, même s’il y en a pleiiiin d’autres : « la mère Michel », où le compère ne veut pas lui rendre son chat sans un échange, et la mère Michel qui propose un baiser comme si ça devait être une monnaie d’échange…

C’est la mère Michel qui a perdu son chat
Qui crie par la fenêtre à qui le lui rendra.
C’est le père Lustucru qui lui a répondu :
Allez, la mère Michel, vot’ chat n’est pas perdu

Refrain
Sur l’air du tralalala (bis),
Sur l’air du tradéridéra,
Et tralala.

C’est la mère Michel qui lui a demandé :
Mon chat n’est pas perdu, vous l’avez donc trouvé ?
Et l’compère Lustucru qui lui a répondu :
Donnez une récompense, il vous sera rendu.

Refrain

Et la mère Michel lui dit : C’est décidé,
Si vous rendez mon chat, vous aurez un baiser.
Et l’compère Lustucru, qui n’en a pas voulu,
Lui dit : « Pour un lapin votre chat est vendu ! »

Refrain (x 2)

Après m’être donc posée la question des valeurs que je voulais transmettre à bébé y compris par le biais de chansons à écouter, je me suis mise en quête de chansons.

Et voici une petite sélection de cinq chansons parmi celles qu’il écoute actuellement sur le poste dont on a fait l’acquisition il y a peu.
Quand il veut mettre de la musique, il prend le poste seul dans la bibliothèque et demande à le brancher, et après un ou deux jours de bidouille, il gère seul les boutons et les changements.

  • « Nestor l’alligator » de Pierre Lozère, que j’ai découvert il y a quelques années grâce à une collègue qui passait régulièrement certaines de ses chansons à notre groupe de CP à l’époque, qui adoraient.
  • « Sous la douche » de Pierre Lozère, que bébé adore aussi. Comme pour la première quelques gestes qu’il aime répéter en dansant.
  • « Ainsi font font font les petites marionnettes », LA chanson de bébé. J’avais pris l’habitude de lui chanter plus petit pour le bercer et l’endormir. Quand je ne la chantais pas il me la réclamait à coup sur en en faisant les gestes.
    Il a toujours plaisir à l’écouter même si on peut enfin en chanter d’autres.
  • Ah les crocodiles, une autre chanson qu’il aime écouter et signer en même temps.
  • Pirouette, cacahuète, autre chanson qu’il apprécie beaucoup même si celle là est l’une des rares où on ne fait aucun geste.
    Voilà quelques idées.
    Et vous ? Vos enfants écoutent quoi en ce moment ?

 

9 Replies to “Playlist bébé #1

  1. Cest marrant ! moi non plus je ne connais pas souvent la fin des chansons ! elle sont souvent détourné pour les enfants alors quelles sont à la base ppur des adulte. enbtout cas je ne me vois pas dire à mon enfant qui sera mangé !

  2. Haha, je me suis fait la même remarque que toi!! On avait un cd de comptines classiques dans la voiture et àl’écoute j’ai réalisé que les paroles…arghh! Du coup, on écoute aussi Pierre Lozère et Henri Dès aussi!!

  3. Ah les comptines, à chaque fois que je les écoute, je me dis que c’est un peu barbare notamment le petit navire comme tu dis…hier, elle a écouté une chanson sur des minous qui avaient perdus leur maman, elle en a pleuré (hypersensibilité bonjour) sinon elle écoute du Henri Dés (vive spotify ;)) sinon quand on en a marre on met RTL2 elle devient bonne en chanson francaise, elle adore les cactus de dutronc et de palmas comme sa mère lol

Laisser un commentaire