Quoi mettre dans la valise maternité ?

valise maternité

valise maternité

Certaines maternités donnent une liste de choses à emmener pour maman et/ou bébé pour le séjour à la maternité, mais c’est loin d’être le cas pour toutes.
Et même quand on nous fournit cette fameuse liste, on se rend compte qu’il y a des choses non notées qu’on apprécie malgré tout d’avoir sur place.

Je partage donc aujourd’hui avec vous, une possibilité de contenu de valise de maternité.
Bien évidemment, certaines choses vous sembleront seront sûrement inutiles, et d’autres primordiales.
Après tout, le contenu de la valise prend en compte chaque personne.
Je la partage avec vous plus pour donner des idées pour une base, à vous après d’agrémenter comme vous le souhaitez 😉

Le challenge réside dans le fait de tout faire tenir. Si je m’étais écoutée j’aurais pris bien plus de choses, mais je me suis raisonnée et ai essayé de faire à l’essentiel.
Il y a des choses qui vont faire partie de la liste, que je n’avais pas prévu, et que je vous ajoute quand même parce que j’aurais bien aimé les avoir.

Pour ma part, je me suis organisée en faisant trois sacs. Non pas par personne, mais plutôt par moment pour pouvoir m’y retrouver plus facilement si j’avais besoin de quelque chose.

Un petit sac pour la salle d’accouchement, un plus gros pour la durée du séjour, et mon sac à main.

Dans le petit sac, pour la salle d’accouchement :

Une tenue pour bébé. On avait choisi une jolie tenue, avec un gilet de laine et un bonnet. Avec le recul, j’aurais pris un body et un pyjama, bien plus confortable pour bébé, et plus facile à mettre. Surtout quand c’est premier bébé, et qu’on a peur de l’abimer en le touchant.
Une tenue confortable pour maman. Ici j’avais acheté une grande chemise de nuit pour l’occasion. Avec le recul, ça s’est pas révélé hyper confortable puisque j’ai eu la péridurale dans le dos donc haut remonté, et pour la têtée d’accueil pour placer bébé. J’ai été quasiment nue avec la manière de la mettre.
Un brumisateur. Finalement il ne m’a pas servi sur le moment, l’accouchement ayant duré une petite demi heure et tranquillement. Mais il fait chaud dans ces salles là, on n’a pas toujours la possibilité de boire. Ca permet de se rafraichir. De plus, il vous servira malgré tout plus tard si comme moi vous vous en servez pour nettoyer le visage de bébé.
De la monnaie, pour que pendant le temps de travail, la personne qui vous accompagne puisse aller se prendre un café s’il (elle) le souhaite.
Des petites choses à grignoter. Idem, le temps de travail peut se révéler long. Des petites choses à grignoter pour la maman ou l’accompagnant(e) peuvent servir.
De la lecture. Toujours dans la même optique, pour passer le temps si besoin.
Un CD. Certaines maternités peuvent diffuser, si vous en ramenez un, un CD histoire d’avoir de la musique que vous aimez pendant le travail.
Un appareil photo ou une caméra. Si vous souhaitez immortaliser ce merveilleux moment.

Dans le gros sac (sur la base d’un séjour de trois jours, je pars du principe que si ça dure plus longtemps comme ça a été mon cas, votre conjoint(e) a la possibilité en rentrant au domicile de ramener d’autres affaires et faire des machines si besoin) :

Trois tenues confortables pour maman, et une ou deux de ville pour les visites ou la sortie. Si vous souhaitez allaitez de préférence des choses qui s’ouvrent ou se déboutonnent devant, ou faciles à soulever.
Une paire de chaussons pour être à l’aise sur le sol froid de l’hôpital.
Deux ou trois serviettes de toilette pour la maman.
Des slips jetables et des serviettes hygiéniques. Les slips jetables sont préférables parce que vu l’abondance des tranchées on se tache vite et qu’en cas de césarienne l’élastique d’une culotte peut être gênant, sinon vous pouvez opter pour des grosses culottes en coton. Pour les serviettes j’ai pris les moins chères et plus épaisses.
– Si vous souhaitez allaiter, deux brassières d’allaitement, des coussinets d’allaitement.
Une trousse de toilette pour vous avec : une brosse, vos produits de lavage, des mouchoirs, une brosse à dents et du dentifrice, éventuellement du maquillage.
Six tenues pour bébé : bodies et pyjamas, comme dit plus haut, plus faciles et plus confortables à mettre.
Six bavoirs.
Un ou deux langes, pour protéger son épaule pendant le rot, et bien d’autres utilisations.
Deux à trois capes de bain ou serviettes pour bébé.
Une gigoteuse.
Des couches et du nécessaire de toilette pour bébé : gel lavant, huile de massage, liniment, coton en carré… Je sais que certaines maternités fournissent, c’était mon cas. Mais avec le recul, j’aurais préféré éviter Pampers et Bébé biafine vu ce que ça contient.
Du papier toilette. Ca peut sembler curieux, mais après une déchirure ou une épisiotomie  le papier de l’hôpital peut sembler rêche et être très désagréable.
De quoi grignoter. Les repas m’allaient dans l’ensemble, j’avais le choix comme dans beaucoup d’endroits je suppose entre plusieurs choses, mais quand on a faim ou envie et qu’on a rien sous le coude c’est frustrant.
De quoi s’occuper. Parfois le temps peut sembler long, surtout quand on a un gros dormeur comme le mien, et la télé ça soule vite. Alors livre, téléphone, iPod… A vous de voir. Certaines mamans ramènent même leur ordinateur portable, pour avoir le choix des films ou séries à regarder plutôt que de payer la télé.
– Si vous êtes du genre à apprécier votre petit confort dans le lit (moi avec les colonies je peux dormir n’importe où), vous pouvez prendre votre oreiller, et éventuellement une couverture polaire. On ne peut pas régler la température, et quand on accouche en hiver il peut faire un peu frisquet.
Un sac pour le linge sale.

Dans le sac à main, tous les documents administratifs qui peuvent servir :

– Votre pièce d’identité et/ou livret de famille.
Numéro allocataire CAF.
– Votre carte de groupe sanguin.
– La carte vitale et la carte de mutuelle.
– Le dossier d’inscription à la maternité.
– Le document de reconnaissance anténatale si vous en avez fait une.

Et comme je suis une fille sympa, voilà la liste de manière sur un document que vous pouvez facilement vous imprimez 😀

liste valise maternité

N’hésitez pas à la diffuser autour de vous, aux futures mamans de votre entourage ou sur internet 😀

*L’image à la une vient de ce blog.

14 pensées sur “Quoi mettre dans la valise maternité ?”

  1. Hello! Très chouette article.
    J’ai donné naissance à trois enfants et c’est vrai que ce n’est pas toujours évident de savoir ce qu’il faut prendre.
    Il est clair qu’il faut un petit sac pour l’accouchement, à avoir toujours près de soi et une plus grosse valise pour l’hospitalisation.
    A ta liste, j’aurais peut-être juste ajouté mon bon vieux coussin d’allaitement. Il permettait de caler le bébé sur le lit d’hôpital, ainsi que dans le fauteuil pour allaiter. Aussi, un pyjama deux pièces est beaucoup plus facile qu’une robe de nuit. Je me suis faite avoir lors de ma première grossesse à acheter des robes de nuits avec boutons pour allaiter. Une horreur. Et franchement pas pratique. C’est tellement plus facile de simplement soulever son t-shirt.

    1. Merci de ton retour. le coussin d’allaitement c’est vrai que j’ai hésité mais j’aimais bien les coussins de la maternité moi :p pour les deux pièces je te rejoins. pour la salle d’accouchement j’avais une robe de nuit aussi et c’était la misère

  2. La maternité de ma ville ne prévoit pas de liste à prévoir.
    Et au final, c’est pas plus mal parce que j’y suis toujours partie en urgence… résultat je faisais des piles à l’avance dans la chambre de bébé avec ce que je pensais utile comme ça le papa pouvait prendre ce qu’il fallait en fonction de ce qu’on constatait (taille de bébé, produits mis à disposition).
    A chaque fois j’ai été obligé de demander à ma famille de compléter sur les quelques jours du séjour.

      1. Non ya aucune liste…. Enfin faut dire que j’ai pas pu assister à temps à tous les cours de préparation à l’accouchement et même sans, en fin de grossesse on ne te dit pas ce que tu as besoin pendant ton séjour

  3. Super liste! La clinique m’en avait donnée une, et j’avais commencé ma valise un peu en avance. Heureusement, parce que bébé est arrivé avec 1 mois d’avance! Bon, il me manquait quelques trucs mais le papa a fait le coursier 🙂

Laisser un commentaire