Pourquoi je vais à la médiathèque ?

Moins maintenant, mais je suis une grande lectrice.
Virus transmis par un papa prof de français, j’ai passé des heures et des heures à lire enfant, et j’en garde de très bons souvenirs.

Je peux relire un livre qui m’a plu une dizaine de fois, parfois des années plus tard, en en ayant une lecture différente ou pas.

Je n’ai pas de domaine de prédilection en temps normal (fantastique, biographies romancées ou non, romans, science-fiction… livres, journaux ,magazines…), même si depuis que je suis maman je m’essaie à une nouvelle catégorie de livre vers laquelle je n’allais pas avant : les livres portant sur la grossesse, l’allaitement, la maternité, la psychologie de l’enfant…
Je me suis par contre, de par mon métier, toujours intéressée aux livres à destinations des enfants.

Mais ne nous mentons pas, même si j’adore posséder un livre, et l’avoir à disposition dans ma bibliothèque, pouvoir le feuilleter quand je veux, un livre ça a un prix.
Dématérialisé un peu moins, mais je n’arrive décidément pas à me faire à la lecture numérique.
Et les livres pour enfants ne dérogent pas à cette règle.

Travaillant pour une collectivité municipale, j’ai la chance d’avoir une carte de médiathèque gratuite, et honnêtement, même si ce n’était pas le cas, j’en prendrai une sans hésiter.

– Elle est sur plusieurs étages, dispose de rayonnages bien fournis et réapprovisionnés avec des livres récents régulièrement;
– Les coins sont fait de manière à ce que quand on arrive avec bébé, en deux minutes il est pieds nus et crapahute de bac en bac pour aller chercher des livres à feuilleter;
– Je trouve toujours mon bonheur. Je crois que si je pouvais j’emprunterai tout lol;
– Il y a régulièrement des animations proposées pour tous les âges : lecture de contes, projection de films d’animation ou courts métrages, animation autour du numérique…

J’y vais régulièrement avec les enfants, mais aussi avec les enfants au travail. Cette année nous avons pu emprunter chaque période (de vacances à vacances) une vingtaine de livres, sur un thème proposé aux enfants, qu’ils étaient libres de suivre ou non, à disposition du reste du groupe.
Ils ont ainsi pu les découvrir et les lire seul ou en groupe lors de lecture par un animateur, mais aussi participer à des temps d’échange autour de certains livres.

Il y a souvent des disparités de ville en ville, les communes n’ayant pas les mêmes enjeux politiques, démographiques, économiques. Mais généralement, chacune dispose au moins d’une bibliothèque. La mienne par exemple, propose deux bibliothèques, certes moins garnies et avec un fonctionnement de paiement à l’emprunt de livres, mais chaque saison les bibliothécaires proposent des sessions de bébés lecteurs, ou de lecture de contes accompagnées de petites création manuelles autour d’un thème choisi, gratuites.
Ca vaut le coup de se renseigner sur ce qui est proposé autour de chez vous.

Et vous ? Vous avez une carte de bibliothèque ou de médiathèque ?

Vous pouvez retrouver sur Facebook nos lectures, aux enfants comme à moi, dans des albums photos dédiés si vous le souhaitez.

*L’image à la une vient de ce site.

 

7 Replies to “Pourquoi je vais à la médiathèque ?

  1. Et bien je suis tout à fait d’accord avec vous, vive la bibliothèque ou médiathèque!!!
    Nous habitons un village de 2500 âmes en pleine campagne à 30 km de 2 villes moyennes, nous avons une bibliothèque très fournie, la carte est gratuite et l’emprunt des livres aussi.
    Depuis que mon fils a 3 mois, je l’amène…il y a un étage entier consacré aux enfants, avec pleine de livres de Tchoupi (notre référence en ce moment)…. et des livres très originaux rempli de découpages fragiles mais tellement jolis que je ne connaissais pas : le rêve!
    Mais que de réflexions j’ai eu, de la part d’autres mamans, tout le monde touche les livres, c’est sale, il est trop petit…NON ASSEZ les livres ne sont pas plus sales que quand on le met dans le caddie et qu’il en suce la poignet ou qu’on le traine en poussette au supermarché et qu’il attrape tout ce qu’il peut sur les gondoles.
    Et autre réflexion que j’entends maintenant que mon enfant est à l’école: on n’a pas besoin de l’amener à la bibliothèque, l’école le fait…donc les gens connaissent mais n’ont pas envie car ils pensent à ce cliché : une bibliothèque poussiéreuse silencieuse sans vie alors chic nous pouvons y aller tranquillement samedi matin, nous ne sommes pas dérangés et on peut rigoler, rêver…

  2. Je vais à la bibliothèque une fois par semaine, j’y vais toujours pour emprunter un livre en particulier et je repars souvent avec une dizaine … Je pourrais y passer des heures, c’est un endroit tellement agréable ! De même je n’arrive pas a me faire à la lecture numérique, ça fait tellement de bien de couper de l’ordinateur !

Laisser un commentaire