Ile de loisirs Cergy-Neuville (95)

ile de loisirs cergy

ile de loisirs cergy

– Tranche d’âge conseillée: Pour tout âge

– Lieu: rue de l’étang, Cergy-Neuville (95)

– Prix moyen: Parking à 5 euros. Prix selon les activités. Par exemple la plage est gratuite pour les moins de 3 ans, 2 euros pour les moins de 6 ans, et de 3,50 à 4,50 euros pour les adultes. Pour plus de détails, consultez le site.

– Note générale: 9/10

L’île de loisirs est gérée par la ville de Cergy, le département du Val d’Oise et la région Ile-de-France. Cependant, certaines des prestations proposées sur l’île le sont par des prestataires indépendants.

La journée ayant été assez intense je vais changer un peu la forme habituelle pour le faire sous forme de récit de la journée.

Nous sommes arrivés en voiture aux environs de 10h et avons eu la surprise de constater que le parking était au prix de 5 euros, ce que je trouve assez cher, payables à l’entrée. On a par contre eu l’avantage vu l’heure de pouvoir se garer à l’ombre et très facilement.

Une fois garés, nous avons été directement auprès de Xtremaventures pour un parcours aventures dans les arbres pour les deux loulous de presque 6 ans et 7 ans.
Nous y avons particulièrement bien été accueillis. La personne nous ayant accueilli a pris le temps de nous briefer sur le parcours d’initiation et a été très patient avec le deuxième qui un peu effrayé l’ a refait une deuxième fois avant de se lancer sur le premier parcours.
En haut, il s’est mis à paniquer un peu pour la tyrolienne, un second est monté le rassurer et l’encourager, étant moi-même bloquée au sol avec le loulou de 18 mois.
Point de vue sécurité, un des encadrants parcourait en vélo la zone pour être disponible si besoin.
Néanmoins, même si l’activité est conseillée à partir de 6 ans, les nôtres n’étaient pas particulièrement à l’aise et si c’était à refaire nous aurions plutôt fait l’accro speeder kids où les enfants n’ont pas de baudrier.
Sur les deux heures de location de matériel, nous n’avons fait qu’un parcours avant d’aller manger.

Avant de trouver un coin pour pique-niquer, nous avons fait un passage aux toilettes et là cata cata. Même si je sais que c’est à peu près le même genre de toilettes dans toutes les bases de loisirs: des toilettes turques, là deux avaient la chasse d’eau cassée, il y avait une fuite au niveau du lavabo. Il a été compliqué de faire se changer les enfants pour se mettre en maillots et en tenues plus légères après l’accrobranche.

Près des toilettes nous avons trouvé un petit coin au calme, loin des nombreux groupes de centres de loisirs, à l’ombre et proche d’une poubelle. Nous avons pu y pique-niquer et nous y reposer un peu.

Initialement, nous avions prévu d’aller faire un tour dans le parc pour digérer tranquille avant d’aller à la plage. Mais arrivés au petit train, nous avons eu un petit problème de tickets et nous sommes tombés sur quelqu’un de plutôt incompréhensif, qui n’en a eu rien à faire. Il nous a dit que nous devions aller à l’accueil dans les deux minutes avant le départ, alors que nous n’aurions jamais pu faire l’aller retour et que j’avais bébé à bras. Nous avions posé la poussette dans le coffre avant d’y aller sachant que nous ne pourrions la mettre dans le train ou difficilement.
Nous avons donc laissé tombé le petit train et sommes allés directement à la plage.
Les enfants étaient un peu déçus, moi mécontente de devoir porter bébé alors que j’aurais pu garder la poussette.

Arrivés à la caisse de la plage, un grand bazar. Avec la chaleur il fallait s’y attendre une multitude de gens en train de faire la queue, pendant que beaucoup de jeunes la contournaient en toute impunité.
En plus, une borne où il est possible de payer par carte bleue était mise en place, mais pas de signalétique.
Peu de sécurité, débordée par la foule. Un homme, demandant à l’un des agents s’il était possible de passer en priorité sa femme enceinte, s’est entendu répondre que si l’agent accédait à sa demande les gens faisant la queue râleraient…
Arrivés à la plage, la moindre étendue d’herbe, à l’ombre ou pas, était envahie de gens.
Nous avons quand même pu trouver un petit coin d’herbe en face de la pataugeoire, en expliquant aux enfants que vu le monde il ne serait pas question de faire le toboggan.
Pour les gens qui comme moi sont réticents à laisser leurs affaires pour aller se baigner mais n’aiment pas ne pas pouvoir y aller tous en même temps il y a des casiers disponibles.
Une fois dans l’eau, malgré le monde, tout le monde y compris bébé de 18 mois s’est bien amusé et rafraîchi. On sentait moins la foule une fois qu’on y était.
La sécurité était bien assurée, les maîtres nageurs répartis partout et bien visibles. C’est rassurant.
Une fois bien rafraîchis, les enfants en ont eu vite marre. La prochaine fois, on se baignera le matin pour être plus tranquilles et pouvoir mieux profiter.

Pour clôturer la journée, nous sommes retournés du côté de l’entrée où se trouve le Royaume des enfants, un autre prestataire, que je connaissais déjà par l’île de loisirs « port aux cerises » de Draveil.
On achète des « zozos » à la guérite centrale, à l’unité ou en carnet, qu’on dépense ensuite à chaque stand. Par exemple, un carnet de 20 zozos coûte 25 euros. Et les stands coûtent entre 1 et 3 zozo(s).
L’endroit semble plus petit que celui de Draveil mais on y trouve malgré tout de quoi satisfaire les enfants de tout âge.
Avec la chaleur nous avons évité les structures gonflables, qui par expérience, peuvent se révéler brûlantes sous les pieds.
Les plus grands sont allés avec leur père faire la chenille et le quad aventure, avant qu’on les rejoigne avec bébé, et qu’on fasse tous ensemble le canoë aventure et le safari aventure.
Il y avait aussi, mais ça ne branchait pas les enfants, un trampoline élastique, un petit bateau pirate et encore d’autres choses.
Avant de partir, nous nous sommes fais le petit plaisir d’un granité au chalet gourmand.

Bilan de la journée très positif. Les enfants étaient fatigués mais contents et ont hâte de revenir.
Cadre magnifique, personnel disponible et accueillant  dans son ensemble, et surtout grande diversité dans les activités proposées.
Notre programme était déjà chargé mais l’île propose également entre autres : la location de vélos, des balades à poney, un mini golf, du tennis, du rafting, du vague à surf, du paddle, du catamaran, du pédalo, du canoë/kayak et une école de cirque. De plus, nous avons choisi de pique-niquer mais la base propose des coins pour faire des barbecues, et des snacks.

Laisser un commentaire