Le liniment oléo-calcaire, kézako ? (et recette)

liniment oléo calcaire

Quand on devient maman, on découvre un tas de choses et parmi celles-ci le liniment oléo-calcaire.

Le lini-quoi ??

Oui, le liniment oléo calcaire, qui est tout simplement un mot barbare pour désigner un simple mélange d’huile d’olive et d’eau de chaux.

Ce mélange est bien utile pour le change de bébé, aussi bien pour le pipi que pour le caca. Pour ma part je l’ai aussi utilisé les premiers mois pour nettoyer et hydrater les plis du cou de bébé qui régurgitait beaucoup, ou encore pour hydrater son cuir chevelu quand il avait des croûtes de lait.

Cela nettoie en douceur et laisse une pellicule grasse protectrice sur la peau.

Cela revient aussi cher de le faire soi-même que de l’acheter dans le commerce, mais surtout cela permet de contrôler la composition car pour un produit basique pouvant se limiter à quelques ingrédients, la liste des composants de ceux vendus dans le commerce est parfois à rallonge (et pas du naturel…).

Je m’en sers avec du coton en carré aussi bien à la maison qu’à l’extérieur.

Plusieurs recettes sont possibles, je vous donne la mienne, et vous donnerai quelques variantes possibles à la suite de celle-ci.

Liste des ingrédients pour 200ml de liniment :

100ml d’huile d’olive, bio de préférence, ou au moins extraite à froid en première pression 😉

100ml d’eau de chaux (qu’on peut trouver en pharmacie, sur internet par exemple ici ou pour les plus courageuses faire soi-même car on en trouve à tous les prix) ;

Epissétou !

Je verse l’huile d’olive dans un récipient, l’eau de chaux dans un autre et je fais chauffer au bain-marie quelques minutes.

Une fois les deux liquides chauds, je sors mes récipients du bain-marie et ajoute en filet l’eau de chaux à l’huile d’olive en fouettant avec un fouet pour créer une émulsion.

Le mélange va s’épaissir et devenir crémeux.

Une fois mon mélange refroidi je le verse dans mes contenants.

Ceux-ci doivent protéger de la lumière.

Pour la maison j’ai opté pour un distributeur à savon en plastique du commerce pour la praticité, pour la nounou un ancien flacon de liniment acheté (ça évite de se renverser dans le sac à langer), pour les sorties un flacon en verre d’eau de chaux (le flacon reste dans une trousse donc à l’abri de la lumière).

Simple comme bonjour non ?

La quantité que je fais me dure un bon mois. Je double quand j’en fais aussi pour la nounou.

Après si on veut que le temps de conservation s’allonge, rien de plus simple on peut y ajouter de l’extrait de pépins de pamplemousse (trouvable en pharmacie, en magasin bio ou encore sur internet, par exemple ici).

Si jamais on trouve le mélange un peu trop liquide, on peut ajouter un peu plus d’huile d’olive que d’eau de chaux, ou ajouter au mélange lors de la chauffe de la cire d’abeille, par exemple ici.

Pour les flemmardes ( :p) on peut aussi tout simplement mettre les ingrédients dans un blender et tout mixer quelques minutes. Par contre, avant utilisation il vaut mieux secouer légèrement pour ré homogénéiser le mélanger car il n’y a pas eu d’émulsion.

Bonne tambouille à vous.
Et si jamais vous êtes intéressé(e-s) par le liniment mais que vous n’avez pas l’envie d’en faire, retrouvez ici un comparatif pour vous aider à faire votre choix parmi les nombreux vendus dans le commerce.

12 Replies to “Le liniment oléo-calcaire, kézako ? (et recette)

  1. Bonsoir,
    Perso je mets toujours 2g de cire d’abeille car cela stabilise le mélange et fait qu’il reste homogène plus longtemps (étant préparatrice en pharmacie c’est un produit que j’ai appris à fabriquer pendant mes études) Plus besoin de le mélanger à chaque utilisation. J’aime bien votre blog. Je pense que nous sommes sur la même longueur d’ondes.

  2. C’est beau se que vous faites bravo ma belle je vais essayer de faire se que vous publiez bonne courage j’attends les nouveautés bisous

Laisser un commentaire